Ce fut une demi-année intensive en France (bulletin)

Ce fut une demi-année intensive en France (bulletin)

Aujourd’hui, il y a exactement six mois, nous avons émigré en France. Dans cette newsletter nous réfléchissons sur 6 mois intensifs. De plus, nous sommes heureux de vous raconter les dernières nouvelles de St. Bonnet de Condat et nos aventures sur et autour du Camping La Santoire.

Hier et maintenant- une différence de jour et de nuit

On a parfois l’impression que nous sommes ici depuis bien plus longtemps et qu’en même temps les six derniers mois se sont écoulés. Nous avons commencé les rénovations au milieu de l’hiver et soupirons et soutenons de temps en temps le travail physique sous le soleil d’été – une différence de jour et de nuit.

Nous ne voyons plus cette différence dans nos activités quotidiennes, à moins que nous ne comparions les photos d’hier et d’aujourd’hui. Le terrain est très beau, même si la nature a encore besoin de temps pour se remettre de notre violence. Le bar et la boutique sont pleinement opérationnels et nous nous sentons comme chez nous pendant les quelques heures que nous passons dans la maison.

Prêt pour la haute saison !

Beaucoup de maisons ici appartiennent à des familles et sont donc utilisées comme résidence secondaire (de vacances). A l’approche des vacances, nous remarquons que nous rencontrons presque quotidiennement de nouvelles personnes du village au bar et à l’épicerie. Nous sommes aussi de plus en plus trouvés par les passants, maintenant que nous sommes reliés aux plateformes nécessaires.

Les invités ont été continuellement positifs et élogieux jusqu’à présent. De plus, nous apprenons beaucoup de leurs séjours. Enfin, l’un aime pêcher, l’autre fait de longues promenades et le suivant a le désir d’acheter des produits locaux à la ferme. Ce sont tous des invités avec leurs propres souhaits et besoins, que nous sommes heureux de répondre de mieux en mieux.

Fréquemment demandé était la possibilité de manger chez nous. Difficile au début, car la cuisine était vide quand nous avons acheté le camping. Les seules choses que nous avons emportées avec nous étaient une corde à vaisselle et une friteuse simple. Nous avons maintenant investi dans un grand four professionnel, un établi en inox et une friteuse de 8 litres.

Ainsi, avec notre menu snacking, nous pouvons également servir à manger aux villageois et aux campeurs affamés. En plus des croque monsieurs, pizzas et paninis, les classiques bitterballen et frikandellen hollandais sont à ne pas manquer au menu, pour le plus grand plaisir des locaux comme des touristes !

Pas seulement des trucs amusants

Bien sûr, avoir un camping n’est pas toujours juste amusant. Nous avons déjà découvert quatre nids de guêpes. Avec notre budget limité, nous essayons, tant qu’il est responsable, de résoudre nous-mêmes toutes ces choses avant de faire appel à un professionnel moyennant des frais. C’est ainsi que Jelle, malgré son énorme phobie des guêpes, a aidé Dennis à retirer un grand nid d’abeilles peuplé.

Les insectes s’étaient retranchés dans l’isolation d’un de nos chalets et il n’y avait pas d’autre choix que de les enlever à la main. Nous essayons également en permanence de chasser les nombreuses taupes sur le site, car il s’avère très difficile de faire pousser de l’herbe lorsque d’énormes taupinières surgissent sans cesse.

Abandonner n’est pas dans notre nature

Alors que nous essayons de trouver un équilibre acceptable avec la faune et la flore de la propriété, nous pensons toujours à nos hôtes. Avec un nouveau courage, nous avons donc placé des balustrades autour des terrasses des chalets, ce qui donne un peu plus de sécurité et d’intimité. Nous avons également acheté deux hamacs fantastiques, dans lesquels vous pourrez vous endormir le long de la rivière.

Le propriétaire de la parcelle à côté de nous a déjà tondu l’herbe haute, ce qui la fait également sentir merveilleusement l’herbe fraîchement coupée et la lavande. Avec le bruit des nombreux oiseaux et la rivière qui coule en arrière-plan, nous sommes secrètement jaloux de nos invités – car quel endroit merveilleux c’est pour célébrer des vacances ! Entre-temps, l’Auvergne s’est réveillée dans toute sa splendeur, car tout l’été, toutes sortes de choses s’organisent autour de nous pour divertir les habitants et les touristes.

Bien sûr, nous réalisons aussi que nous ne devons pas nous plaindre. Malgré notre travail acharné et cela n’a pas toujours été facile, nous avons réussi à changer radicalement nos vies. Nous avions l’habitude de nous réveiller au son enregistré des oiseaux du réveil, après quoi nous devions aller travailler avec des humeurs variables. Ici, nous sommes réveillés par les oiseaux eux-mêmes, pour pouvoir chaque jour construire notre avenir. Ce furent six mois beaux mais intensifs et nous avons encore la haute saison.

Les heures d’ouverture ont été prolongées à partir d’aujourd’hui et l’augmentation du nombre d’invités signifie plus de travail de nettoyage. Ensemble, nous avons déjà perdu plus de 20 kg et avec les longues journées qui s’annoncent, il est concevable que nous soyons fatigués à la fin de la saison. Cela ne veut pas dire que nous sommes insatisfaits de nos choix. Nous sommes extrêmement fiers de tout ce que nous avons accompli jusqu’à présent et attendons avec impatience ce que les six prochains mois nous réservent.

Aux mois de juillet et août, nos chalets et mobil-homes sont presque complets, mais il reste encore quelques places disponibles.

Vous pouvez toujours trouver la disponibilité actuelle sur notre site Web et bien sûr, vous êtes également les bienvenus avec un camping-car, une tente ou une caravane. Nous espèrons te voir!

À bientôt, cordialement,

Dennis & Jelle

This site is registered on wpml.org as a development site.